Vous êtes ici: Sur la Revue de droit de Bonn (BRJ)

Bienvenue sur la page du Bonner Rechtsjournal

L’histoire et la conception


A partir de la tradition et de la culture des Law Journals anglo-saxons, un journal juridique a été établi par des étudiants de la faculté de droit et de sciences politiques de l’université de Bonn en 2007.

Les universités estimées d’ Ivy League aux Etats-Unis ont des propres Law Reviews étant dirigés par des rédacteurs étudiants. Les revues de droit d’Harvard (fondée en 1887), de Yale (fondée en 1891), de Columbia (ressorti de Columbia Jurist, fondée en 1885) et de Michigan (fondée en 1902) font parties des plus vieilles revues de droit en étant aussi les plus connues.

Déjà avant l’activité professionnelle, elles permettent aux étudiants de s’occuper des publications d’un haut niveau académique. Les rédacteurs du journal se recrutent parmi les étudiants les meilleurs dans la matière juridique de l’université concernée. Entre-temps, les revues de droit appartiennent aux journaux juridiques qui disposent d’une réputation la plus haute internationale.

L’équipe de la Revue de droit de Bonn s’engage bénévolement. La rédaction a établi la Revue de droit de Bonn comme l’un des plus importants magazines de droit dans seulement quelques années en responsabilité étudiante.

Financée par l’UFR de droit et par le bénéfice, la Revue de droit de Bonn peut répondre aux besoins des étudiants en libre responsabilité et leur proposer la possibilité de publier en cas des résultats excellents. La combinaison des contributions scientifiques et didactiques par les professeurs, les assistants scientifiques, les praticiens et les étudiants, notamment de la faculté de droit de Bonn, la Revue de droit de Bonn fait exception aux autres magazines juridiques. Un accent est mis aux contributions avec des rapports internationaux (droit européen et international) et interdisciplinaires. Des projets additionnels comme la mise à disposition des éditions spéciaux et des articles digitales ou les concours de publication avec la participation des rédactions dans toute l’Allemagne pouvaient augmenter le degré de notorité.

Aujourd’hui plusieurs bibliothèques nationales et universitaires disposent des éditions de la Revue de droit de Bonn. Le tribunal constitutionnel fédéral, la Cour suprême fédérale, le tribunal fédéral du travail, la Cour fédérale des finances, la Cour fédérale des affaires sociales et le tribunal administratif fédéral sont des abonnés de la Revue de droit de Bonn. Ainsi, le journal est présent dans toute l’Allemagne et est considéré comme une publication à l’échelle nationale.

L’engagement étudiante a été honoré du prix d’initiative par la société universitaire de Bonn en 2011.